Ma première expérience de l’enseignement de la danse je l’ai découverte en danse jazz par Alain Bernard et découvert mon amour pour la danse africaine en 1981 d’abord auprès de Regina Ribeiro (Brésil ) puis auprès de Casimir N’Zoulou

(Congo) , qui a également complété ma formation pour l’enseignement. Dans le même temps, j’ ai terminé un cours intensif de six mois au Babajaga à Berne / de danse moderne, ballet, acrobatie, yoga et improvisation.

J’ai pratiqué très souvent des ateliers de danse en Suisse et à Paris dans des styles différents : Sénégal, Congo, Bénin, Guinée, Burkina Faso, Brésil. Pour l’expérience de la danse africaine authentique, j’ai suivie des voyages d’études en

Côte-d’Ivoire ainsi qu’au Brésil .
Depuis mon retour, après un an dans le nord du Brésil de 1989 à 1990, j’ai enseigné à Berne Area et constamment je me renseigne plus loin, à la fois en Europe et en Afrique . Depuis les débuts de la Fête Uhuru chaque année je dirige des ateliers pour la danse africaine.

Ma définition de la danse

DANCER ENTRE CIEL ET TERRE

‘’Originaire de la personne qui s’ exprime à travers son corps . Le mouvement est la vie . Que nous nous déplaçons ou non , nos poumons , notre cœur , nos yeux , nos pensées , notre système digestif , nos sentiments et toutes les cellules sont constamment en mouvement . La danse est un prolongement naturel des gestes de la vie . Les Idées et les sentiments s’unissent dans la danse .Plus que partout ailleurs en Afrique, la danse s’inspire de la vie quotidienne : on exprime la naissance ou la mort, l’initiation, la maturité et le mariage, la moisson, la pêche, l’artisanat ou l’eau, les cérémonies religieuses , les rituels. La danse et la musique sont à peine imaginées.

La danse est plus fortes que les mots , plus riche que l’écriture , il peut exprimer les sentiments les plus profonds de l’homme. Les danses africaines comprennent une histoire symbolique, une forme de méditation, un art, une façon de s’amuser, un jeu, un sport, un mode de vie, une forme d’expression de l’homme avec la nature, avec la société, un langage universel, un dialogue entre les différentes cultures , une thérapie ….Les danses peuvent exprimer l’indescriptible. Ils sont la connexion entre le corps , le ciel et la terre. Les danses traditionnelles comprennent l’univers entier. Ils expriment la relation entre le réelle et le surnaturel. Par conséquent, une distinction entre la danse profane et sacrée. La danse profane est ouverte à tous, contrairement à la danse sacrée, où seuls les initiés y ont accès .’’

COURS


LUNDI

19:15 – 20:45 | SORAYA / CORNELIA + MUSIC LIVE
Afro Danse – All Levels

Inscription ouverte
-10% avant 03/09/18

Le premier cours est un cours d’essai,
gratuit et sans engagement

En début de chaque trimestre

CORNELIA

Afro Danse

PROFIL

PROFIL

Facebook
AfroTanz.ch

 

Ma première expérience de l’enseignement de la danse je l’ai découverte en danse jazz par Alain Bernard et découvert mon amour pour la danse africaine en 1981 d’abord auprès de Regina Ribeiro (Brésil ) puis auprès de Casimir N’Zoulou

(Congo) , qui a également complété ma formation pour l’enseignement. Dans le même temps, j’ ai terminé un cours intensif de six mois au Babajaga à Berne / de danse moderne, ballet, acrobatie, yoga et improvisation.

J’ai pratiqué très souvent des ateliers de danse en Suisse et à Paris dans des styles différents : Sénégal, Congo, Bénin, Guinée, Burkina Faso, Brésil. Pour l’expérience de la danse africaine authentique, j’ai suivie des voyages d’études en

Côte-d’Ivoire ainsi qu’au Brésil .
Depuis mon retour, après un an dans le nord du Brésil de 1989 à 1990, j’ai enseigné à Berne Area et constamment je me renseigne plus loin, à la fois en Europe et en Afrique . Depuis les débuts de la Fête Uhuru chaque année je dirige des ateliers pour la danse africaine.

Ma définition de la danse

DANCER ENTRE CIEL ET TERRE

‘’Originaire de la personne qui s’ exprime à travers son corps . Le mouvement est la vie . Que nous nous déplaçons ou non , nos poumons , notre cœur , nos yeux , nos pensées , notre système digestif , nos sentiments et toutes les cellules sont constamment en mouvement . La danse est un prolongement naturel des gestes de la vie . Les Idées et les sentiments s’unissent dans la danse .Plus que partout ailleurs en Afrique, la danse s’inspire de la vie quotidienne : on exprime la naissance ou la mort, l’initiation, la maturité et le mariage, la moisson, la pêche, l’artisanat ou l’eau, les cérémonies religieuses , les rituels. La danse et la musique sont à peine imaginées.

La danse est plus fortes que les mots , plus riche que l’écriture , il peut exprimer les sentiments les plus profonds de l’homme. Les danses africaines comprennent une histoire symbolique, une forme de méditation, un art, une façon de s’amuser, un jeu, un sport, un mode de vie, une forme d’expression de l’homme avec la nature, avec la société, un langage universel, un dialogue entre les différentes cultures , une thérapie ….Les danses peuvent exprimer l’indescriptible. Ils sont la connexion entre le corps , le ciel et la terre. Les danses traditionnelles comprennent l’univers entier. Ils expriment la relation entre le réelle et le surnaturel. Par conséquent, une distinction entre la danse profane et sacrée. La danse profane est ouverte à tous, contrairement à la danse sacrée, où seuls les initiés y ont accès .’’

COURS


LUNDI

19:15 – 20:45 | SORAYA / CORNELIA + MUSIC LIVE
Afro Danse – All Levels

Inscription ouverte -10% avant 03/09/18

Le premier cours est un cours d’essai, gratuit et sans engagement

En début de chaque trimestre

arrow-top